Ensemble pour les Yvelines

En séance / création du concours « Les Collégiens des Yvelines, solidaires du monde »

Dans le cadre de la politique « Yvelines partenaires du développement », le département a décidé d’impliquer les collèges et les collégiens yvelinois dans la promotion de la solidarité internationale.

Depuis plusieurs années se développent des activités liées à la solidarité internationale au sein des collèges. Afin de valoriser ces initiatives, le Conseil général a souhaité organiser un concours à destination de l’ensemble des collèges –  publics ou privés sous contrat d’association et établissements internationaux – du département.

Pour accompagner la mise en place des projets menés au titre de la solidarité dans les collèges, trois prix (d’une valeur maximale de 2000, 1500 et 1000 €) seront décernés par un jury dont la composition comprendra des représentants du Conseil général et de l’Education nationale.

Pour l’édition 2014 du concours, les dossiers sont à déposer avant le vendredi 13 juin, et la remise des prix est prévue samedi 11 octobre, lors des Assises, Yvelines partenaires du développement, au collège Auguste Renoir de Chatou.

Élection à la présidence de la Camy : M. Martinez en cogestion avec le FN et le PS

Communiqué de presse de Pierre BEDIER, Président du Conseil général

 

Hier soir, le parti socialiste a franchi la ligne jaune en se coalisant avec le front national pour élire le président de la Camy.

Le candidat de la majorité départementale Jean-Luc Santini a obtenu 44 voix au second tour quand M. Martinez en recueillait 37. Au troisième tour, ce dernier l’emporte avec 44 voix contre 43 à Jean-Luc Santini. Il profite des 8 voix du FN de Mantes la Ville (8 voix qu’on ne retrouve à aucun des 3 tours en bulletins blancs), comme l’avait laissé entendre le Maire FN de Mantes la Ville dans la presse et de nombreuses voix PS lors du 3ème tour.

Ainsi élu avec une majorité improbable, M. Martinez, satisfait son ambition au détriment de la démocratie. Apres avoir gagné la seule ville d’Ile-de-France, le FN avec l’aide de M. Martinez et du PS s’installe à la Camy. Il en devient l’arbitre et place sous  contrôle la majorité hétéroclite de M. Martinez par la minorité de blocage qu’il constitue.

Cette situation est malheureuse pour le Mantois. L’absence d’une majorité cohérente autour d’un projet clair, rend la gouvernance de la Camy inconsistante au moment où des enjeux d’envergure impactent les agglomérations, au-delà de leur seule frontière.

Le Président du Conseil général ne peut que dénoncer ces viles manœuvres politiciennes qui trahissent honteusement le vote des électeurs exprimé clairement lors des élections municipales et surtout fragilise toute l’agglomération à l’échelle régionale.

En séance / adoption de 3 contrats départementaux

Les contrats départementaux concourent à développer l’offre d’équipements et de services et à valoriser le cadre de vie dans les collectivités de plus de 2000 habitants du département, soit 105 communes et 15 EPCI à fiscalité propre.

Le taux d’intervention est fixé à 30 % et le plafond de la dépense subventionnable s’élève à

1,3 M€ HT, pour les collectivités des territoires à dominante rurale, et à 1,5 M€ HT pour les collectivités des territoires à dominante urbaine.

Trois contrats ruraux ont été adoptés lors de la séance du 11 avril dernier. La participation du conseil général des Yvelines s’élève à 450 000 € pour chacun des contrats.

  • Buc (5ème contrat) pour la création d’un centre de loisirs, l’aménagement d’un plateau multisports, l’extension du cimetière et la rénovation du château de Buc ;
  • Carrières-sur-Seine (4ème contrat) pour la construction de la crèche « Marceau », l’aménagement des abords de la crèche et le réaménagement de la place des Fêtes.
  • Le Pecq (8ème contrat) pour la rénovation des menuiseries des écoles élémentaire et maternelle Général Leclerc, la restructuration et l’extension de la crèche « Les Diablotins » et l’aménagement de ses abords et la rénovation extérieure du gymnase Normandie Niémen.

En séance / adoption de 7 contrats ruraux

Vue du village de Mareil-sur-Mauldre  © 2010-2014, Mareil sur Mauldre

Vue du village de Mareil-sur-Mauldre
© 2010-2014, Mareil sur Mauldre

 

Les contrats ruraux concourent à développer l’offre d’équipements et de services et à valoriser le cadre de vie dans les communes rurales du Département (157 communes de moins de 2 000 habitants sont éligibles à ce dispositif), aux travers d’actions visant à valoriser l’espace public, l’environnement et le patrimoine.

Le département prend en charge 35% d’une dépense subventionnable qui varie selon la taille de la commune. Lors de la séance du 11 avril dernier, 7 contrats ruraux ont été adoptés.

  • Bennecourt : construction de vestiaires de football, aménagement d’une salle plurivalente et construction d’un atelier communal, dans le cadre d’un 3ème contrat  (participation du département : 129 500 € )
  • Cernay-La-Ville : création d’un parking et requalification du jardin presbytéral, restauration partielle de l’église, aménagement du rez-de-chaussée du presbytère, dans le cadre d’un 3ème contrat (participation du département : 129 500 €).
  • Favrieux : agrandissement de la mairie, aménagement des abords de la mairie, restauration intérieure de l’église, et restauration du lavoir, dans le cadre d’un 3ème contrat rural (participation du département : 105 000 €).
  • Hermeray : restructuration de la mairie, réhabilitation de salle polyvalente et aménagement de ses abords, dans le cadre d’un 4ème contrat (participation du département : 105 000 €).
  • Longnes : construction d’un atelier communal, construction d’une salle d’activités à vocation sportive et aménagement d’un centre culturel dans le cadre d’un 5ème contrat (participation du département :129 500 €).
  • Mareil-sur-Mauldre : rénovation de la mairie, rénovation extérieure de l’école de musique, et restauration de la façade nord de l’église dans le cadre d’un 4ème contrat (participation du département :129 500 €).
  • Saint-Illiers-La-Ville : construction d’une école primaire, création d’une halle publique et aménagement d’une place publique piétonne dans le cadre d’un 3ème contrat (participation du département : 105 000 €).

Pierre Bédier annonce la création d’une agence départementale de soutien aux communes rurales

19_thumb

 

Lors de la séance du 11 avril, Pierre Bédier à annoncé la prochaine création d’une agence départementale de soutien aux communes rurales, qui aura pour vocation d’apporter aux communes rurales du Département des Yvelines  » les compétences humaines que l’Etat ne met plus à leur disposition et que les intercommunalités n’ont pas remplacées faute de moyens« .

Elle sera créée le 23 mai prochain, a précisé le Président du Conseil général lors d’un déplacement à Brueil-en-Vexin, vendredi après-midi.

Pour en savoir plus